En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

Education Physique et Sportive

Présentation de l'Education Physique et Sportive au lycée Henri Bergson

Par admin bergson, publié le lundi 1 juin 2015 09:04 - Mis à jour le lundi 2 avril 2018 10:42

L’EPS AU LYCEE BERGSON : PRESENTATION

RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS

Extraits du programme d’EPS pour les lycées d’Enseignement Général et Technologique.

B.O. spécial n° 4 du 29/04/2010 (cf : texte complet en pièce jointe)

 I. FINALITES DE L’EPS :


- L’Education Physique et Sportive favorise les choix, les projets d’action et la réalisation de soi. Elle contribue ainsi, à la réussite des adolescentes et des adolescents, qui, en quête de sens et d’affirmation de soi, traversent une période clé de leur développement et de leur construction identitaire.

- L’éducation physique et sportive a pour finalité de former, par la pratique scolaire des activités physiques, sportives et artistiques, un citoyen cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué.

 II. OBJECTIFS SPECIFIQUES :

  • Développer et mobiliser ses ressources pour enrichir sa motricité, la rendre efficace et favoriser la réussite.
  • Savoir gérer sa vie physique et sociale.
  • Accéder au patrimoine culturel.

 III. COMPETENCES VISEES :

Le cadre disciplinaire est bâti à partir de deux ensembles de compétences indissociables.

 - Les compétences propres à l’EPS :

Elles s’observent à travers les réalisations motrices de l’élève ; elles supposent de sa part la mobilisation à bon escient de l’ensemble de ses ressources, physiologiques, cognitives, affectives, etc. Les cinq compétences propres à l’EPS, de dimension motrice, circonscrivent l’ensemble des activités physiques sportives et artistiques.

  • Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée (CP1) ;
  • Se déplacer en s’adaptant à des environnements variés et incertains (CP2) ;
  • Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique (CP3) ;
  • Conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif (CP4) ;
  • Réaliser et orienter son activité physique en vue du développement et de l’entretien de soi (CP5).

 

- Les compétences méthodologiques et sociales :

Elles révèlent l’acquisition de méthodes, d’attitudes, de démarches réflexives. Elles constituent de véritables outils qui permettent à l’élève de savoir apprendre, de savoir être, seul et avec les autres, tant à l’école qu’en dehors.

Les trois compétences méthodologiques et sociales sont indispensables tant à l’acquisition des compétences propres à l’EPS, qu’à celles partagées avec les autres disciplines pour permettre à l’élève d’apprendre et de devenir citoyen et lucide.

  • S’engager lucidement dans la pratique : se préparer à l’effort, connaître ses limites, connaître et maîtriser les risques, se préserver des traumatismes, récupérer, apprécier les effets de l’activité physique sur soi, etc. (CMS 1) ;
  • Respecter les règles de vie collective et assumer les différents rôles liés à l’activité : juger, arbitrer, aider, parer, observer, apprécier, entraîner, etc. (CMS 2) ;
  • Savoir utiliser différentes démarches pour apprendre à agir efficacement : observer, identifier, analyser, apprécier les effets de l’activité, évaluer la réussite et l’échec, concevoir des projets (CMS 3).

 

 

IV. CONTENUS D’APPRENTISSAGE :

- Les connaissances :

Elles renvoient aux informations que doit s’approprier l’élève sur les activités physiques (règlements, évolution, formes sociales de pratiques, etc.), sur son fonctionnement corporel (éléments de physiologie de l’effort, de psychologie, etc.), sur l’activité d’autrui, sur l’environnement.

 - Les capacités :

Elles attestent du pouvoir d’agir. Elles mobilisent des connaissances dans une situation particulière, se développent et s’observent dans la pratique effective.

 - Les attitudes :

Elles se définissent comme une prédisposition à agir, une manière d’être et de penser qui organise les relations à soi, aux autres et à l’environnement. Elles sont sous-tendues par des valeurs.

  

L’ORGANISATION DE L’EPS AU LYCEE BERGSON

Conformément aux textes officiels, présentés ci-dessus, et dans le prolongement du Projet d’Etablissement, on peut dire que :

 « L’EPS au lycée Henri Bergson, au travers de l’acquisition de compétences dans la pratique des Activités Physiques, Sportives ou Artistiques, vise à doter l’élève d’un bagage méthodologique, transférable aux diverses disciplines scolaires, et destiné à favoriser sa réussite. »

 I. PROGRAMMATION :

 - Rentrée 2015 :

 

SECONDE

Course de Durée

Volley

Chorégraphie

PREMIERE

Volley

Demi-fond

Ultimate

TERMINALE

Choix entre plusieurs menus autour des activités suivantes : Volley / Ultimate /  Demi-Fond / Chorégraphie

 

 

 II. EVALUATION :

Les deux ensembles de compétences (CP et CM), sont évalués chaque trimestre et donnent lieu à deux notes distinctes : la moyenne de ces deux notes figure, au final, sur le bulletin de l’élève.

- Une note dite « d’Acquisitions motrices », sur 20 points :

En fin de trimestre, l’élève est observé, en situation active, globale et réelle, dans l’activité étudiée, et il est évalué par rapport à ses acquis en termes de comportement moteur.

Remarques :

  • Seuls les contenus enseignés sont évalués.
  • Les critères d’évaluation sont explicites et connus, à l’avance, par l’élève.
  • Trois niveaux de pratique (niveaux « N0 », « N1 » et « N2 ») sont clairement délimités, au préalable, par l’enseignant.

Le niveau « N0 » représente le niveau initial moyen de la classe : il correspond, en fin de cycle à une note de 0 à 9 ;

Le niveau médian « N1 » correspond à une note de 10 à 15 ;

Le niveau le plus élaboré (« N2 »), selon des critères qualitatifs de complexité, est le niveau visé pour l’ensemble des élèves de la classe considérée et correspond à une note de 16 à 20.

  • L’élève est donc invité à s’investir de façon active dans le processus d’apprentissage, afin de parvenir à des acquis réels et à des progrès qualitatifs visibles…La reproduction simple de savoir-faire antérieurs n’est en aucun cas suffisante : c’est bien l’évolution et la transformation du comportement qui est visée…

 - Une note dite de « Méthodologie », sur 20 points :

Les contenus méthodologiques sont intimement liés à l’APSA pratiquée, mais veulent aussi avoir une ambition et une portée beaucoup plus large. Une fois acquis, ils doivent en effet faciliter tous les apprentissages futurs de l’élève, et ce, dans quelque domaine que ce soit. De manière plus générale encore, ils doivent fournir les compétences nécessaires à la formation du « citoyen lucide et autonome » évoqué précédemment.

 En conformité avec les trois types de Compétences Méthodologiques définies par les programmes, trois points seront précisément abordés, étudiés et notés au cours de chaque trimestre.

 

  • S’engager de manière réfléchie dans l’action :

Chaque élève doit, dès le début d’un cycle,  prendre conscience des enjeux du cycle d’apprentissage qui s’annonce. Un questionnaire orienté, proposé en tout début de trimestre, l’amènera à réfléchir sur sa pratique et à se poser les questions stratégiques essentielles. L’intentionnalité, c’est-à-dire la pleine conscience du but final du cycle,  ainsi mise en place dès les premiers contacts avec l’activité est fondamentale.

L’élève doit également faire l’effort personnel d’acquérir les connaissances utiles et nécessaires afin de pouvoir fournir, par la suite, un travail rigoureux, précis et efficace. De multiples sources d’informations, telles que posters, affiches, tableaux, fiches individuelles, documents informatiques sur le site du lycée, etc., en plus des informations orales, sont fournies par l’enseignant. Il appartient donc à l’élève d’assimiler les règles liées au fonctionnement de l’activité, ainsi que les règles de sécurité. 

 

  • Contribuer au fonctionnement du groupe :

Une grande partie du travail, en EPS, s’effectuant en groupe, les élèves se doivent de coopérer au maximum, au sein de leur équipe. Pour cela, il leur sera demandé de se répartir les rôles importants (responsable du matériel, secrétaire, arbitre, organisateur, capitaine, etc.) en début de trimestre, et de s’y tenir afin que le groupe reste fonctionnel.

Les groupes doivent donc, de ce fait,  se montrer capables de prendre en charge l’organisation des tâches d’apprentissage. L’acquisition de l’autonomie se fera au prix de cette implication active dans tous les aspects du travail

  • Apprendre à structurer ses apprentissages pour agir efficacement :

Pour se transformer efficacement, l’élève doit s’impliquer totalement dans ses apprentissages et non pas se contenter de « subir » en répondant passivement aux sollicitations. Pour cela, chaque cycle d’activité, sur la durée d’un trimestre, est conçu comme un véritable PROJET : l’élève devra vivre et participer activement à toutes les phases de ce projet : définir précisément le but à atteindre, réaliser un bilan initial des acquis, choisir une stratégie, construire les étapes nécessaires, expérimenter, évaluer, etc. L’élève doit donc structurer précisément ses apprentissages et en connaître parfaitement tous les rouages.

De plus, en cours de projet, il sera placé, volontairement, devant des situations concrètes, pensées et aménagées par l’enseignant, afin qu’elles présentent une difficulté et posent un problème à l’ensemble du groupe. Ces situations doivent amener l’élève à réfléchir, à prendre des décisions et à les mettre en œuvre. La (ou les) solution(s) ne sont pas données a priori…Charge à l’élève d’analyser les contraintes, d’émettre des hypothèses de solution, de tester ces hypothèses sur le terrain, avant des les valider ou de les infirmer

  • Conclusion :

L’ensemble de ces compétences méthodologiques, transférables et destinées à favoriser la réussite, doivent conduire l’élève, tout au long de ses trois années de lycée, vers une autonomie d’apprentissage de plus en plus grande. Afin d’atteindre cet objectif, elles seront introduites de façon progressive, l’accent étant porté, à chaque niveau de classe, sur un aspect particulier.

Les thèmes d’étude sont les suivants :

SECONDE : Adoption d’habitudes de travail et appropriation de règles de vie collective.

PREMIERE : Construction de l’autonomie d’apprentissage dans son groupe de travail.

TERMINALE : Prise en charge de sa pratique physique et exercice de l’autonomie.

 

 

 

 


 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1