En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

"Des lieux d'Histoire et de Mémoire de la Résistance et de la Shoah de l'Anjou à Cracovie "( 2014)

Les camps d'Auschwitz : des lieux historiques à conserver pour perpétuer la mémoire de plus d'un million de victimes

Publié le mardi 18 mars 2014 14:50 - Mis à jour le mercredi 23 avril 2014 14:48

 

Auschwitz est un ensemble de trois camps, situé en Pologne, dont le 1er créé par les nazis en 1940 durant la seconde guerre mondiale.

Un camp important, qui a marqué les esprits, le camp d'Auschwitz I, qui était un camp de concentration où près de 70 000 personnes trouvèrent la mort. Ce camp réunissait au début des prisonniers de guerres, des opposants politiques, polonais et soviétiques, puis par la suite, des juifs et des résistants de toutes nationalités.

A trois kilomètres de celui-ci, se trouve un deuxième camp, appelé Auschwitz-Birkenau. C'était à la fois un camp de concentration, puis un camp d'extermination où périrent plus d'un millions de personnes, majoritairement des juifs ainsi que des Tziganes.

Par sa taille, Auschwitz est considéré comme le symbole des meurtres de masse commis par les nazis.

 

 

Comment perpétuer la mémoire de cette barbarie nazie tout en conservant les lieux d'histoire ?

 

  1. Des lieux d'histoire uniques mais difficiles à conserver

 

A) Auschwitz I, un camp de concentration

-Sur la porte d'entrée du camp d'Auschwitz I, on peut lire sur une inscription: «Arbeit macht frei», qui signifie « le travail rend libre »

-Le «mur noir» ou le «mur de la mort» est situé entre deux blocs du camp d'Auschwitz I, c'est un mur devant lequel les prisonniers étaient fusillés. Aujourd'hui restauré, c'est un lieu de commémoration.

-Inauguré en 2005, le pavillon français se trouve dans le bloc 20 du camp d'Auschwitz (ancien hôpital). A l'intérieur, une exposition permanente en français, racontant l'histoire de cinq déportés et de leur famille  dont celle d' Henri Borlant. Leurs familles sont évoquées afin de montrer leur sort d'une salle à l'autre, avec des  photos, des panneaux éclairés,...

B) Auschwitz Birkenau, un camp d'extermination

Les chambres à gaz sont des pièces dans lesquelles étaient entassés des centaines de personnes condamnées. Les nazis introduisaient un gaz asphyxiant, le zyklon B. La majorité des gazages ont eu lieu à Birkenau. La première chambre à gaz a été conçue à Auschwitz I puis transformé en abri-antiaérien et n'a pas été détruite.

 

  • Chambre à gaz du camp d'Auschwitz I

Une fois les personnes asphyxiées dans les chambres à gaz, on leur prenait leurs bijoux, leurs cheveux, leurs dents, puis on les brûlait, soit dans les fours crématoires, soit sur un bûcher à l’air libre. Ainsi, il ne restait que leurs cendres qu’ils écrasaient pour ne garder que de la poudre.

 

-La porte d'entrée du camp Auschwitz-Birkenau est appelée «la porte de la mort». A l'entrée se trouve un grand mirador qui servait à surveiller et éviter les tentatives de fuites ainsi qu'à éclairer le camp.

 

-Le convoi numéro 8 est un des 75 convois parti d'Angers le 20 juillet 1942 en direction d'Auschwitz, avec à son bord  827 déportés dont 411 hommes et 390 femmes. Seulement 14 d’entre eux ont survécus jusqu'en 1945.

 

  1. Des lieux de mémoire visités par 1,5 millions de personnes par an

-Le Mémorial de la Shoah est situé à Paris, nous l'avons visité récemment, afin de  préparer  notre voyage en Pologne. C'est un musée consacré à l'histoire ainsi qu'à la mémoire juive durant la Seconde Guerre mondiale. De nombreux  lycées mettent tout en œuvre pour qu'un maximum adolescents puissent visiter le mur des noms, le mur des justes et le musée.

 

-Le Musée d'Auschwitz I est constitué de l'ancien camp de concentration, qui a été transformé en musée, avec de nombreuses pièces d'époque qui ont été retrouvées, ainsi que des photos qui ont été disposées dans plusieurs bâtiments afin de rappeler et d'expliquer la réalité des faits.

-Des témoins, des déportés survivants donnent leurs témoignages, parfois pour raconter les faits, certains publient des livres pour partager leur histoire. Nous pouvons prendre l'exemple d'Henri Borlant, cet homme nous a raconté son histoire lors de la visite du Mémorial de la Shoah. Il a été déporté avec son frère, sa soeur et son père vers le camp d’Auschwitz I. Henri a connu les deux camps, Auschwitz I, ainsi que Auschwiz II.

Lien vers le panneau biographique sur Henri Borlant réalisé en 2011 par des élèves du lycée Henri Bergson

Lien vers le panneau biographique sur Léo Bergoffen réalisé en 2011 par des élèves du lycée Henri Bergson

Lien vers le panneau biographique sur la famille Moscovici réalisé en 2011 par des élèves du lycée Henri Bergson

-Le Mémorial international à Birkenau est un lieu commémoratif. Nous pouvons y trouver des plaques commémoratives traduites en 22 langues différentes, ses 22 langues représentent  les langues des  juifs de toute l'Europe déportés à Auschwitz.

 

Les nazis ont détruit une partie du camp de Birkenau avant sa libération par les soviétiques en janvier 1945. L'emplacement de la «maison rouge» totalement détruite par les nazis est marqué par une stèle :

L'ensemble  des deux camps est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Chaque année des journées internationales et des commémorations sont consacrées à la mémoire des victimes de la Shoah du génocide tsigane, de la répression allemande,...

-Des voyages scolaires sont organisés pour que les générations futures se rendent compte  de la répression, du génocide. Comme nous, beaucoup de visiteurs viennent se recueillir; plus d'1.5 millions. Nous mêmes, nous nous sommes recueillis  à la Mémoire des résistants polonais ou français ou européens devant le mur des fusillés à Auschwitz I puis à Birkenau à la Mémoire des victimes juives ou tsiganes  devant   4 stèles.

 

 

 

 

Tous ces monuments sont destinés à perpétuer le souvenir  pour de nombreuses générations; ils ont pour but de changer le regard sur ce passage de l'Histoire qui a marqué un grand nombre de personnes, et d'informer les jeunes et l'ensemble de la population sur l'Histoire, et ses conséquences , puis d'éveiller les consciences.

 

  1. Des lieux historiques difficiles à conserver.

Plus de 65 ans après la libération du camp, le musée est aujourd'hui confronté à un tourisme de masse avec plus d'1,5 millions de visiteurs par an.

Comment maintenir les bâtiments, les ruines? Comment faire face aux conditions météorologiques, à l'érosion, à la détérioration naturelle? Comment conserver un espace de plusieurs centaines d'hectares?

 

Comment peut-on assurer la conservation des camps d'Auschwitz?

-Faudrait-il mettre en place divers aménagements pour éviter les détériorations crées par les touristes?

Mettre des abris sur les ruines, au risque de faire des visiteurs insatisfaits?

-Faire des reconstitutions, comme les baraques

Pour la conservation et l'entretien annuel des lieux, 120 millions d'euros seraient nécessaires. Afin de réunir cette somme, en 2009 est crée la Fondation Auschwitz Birkenau, qui recueille des fonds pour permettre la conservation du site. Le Premier Ministre polonais a aussi lancé un appel aux dons adressé aux pays européens.

 

Conclusion

Ces camps d'Auschwitz sont très importants pour l'histoire et la mémoire du génocide Juif, tzigane, de la résistance européenne et des prisonniers de guerre soviétique. Ils doivent impérativement être conservés au maximum pour que les générations futures puissent visiter ces lieux et se rendent comptent de l'horreur perpétuée par les nazis. Après avoir vu cela, nous sommes obligés de nous souvenir de cette barbarie et ne jamais l'oublier, afin de ne pas refaire les mêmes erreurs...

Sources :

 

Une grande partie des photographies correspondent au voyage en Pologne de 49 élèves du 01 au 08 février 2014.

-http://www.phdn.org/negation/krema-i.html

-http://self.jimdo.com/birkenau/

-http://en.auschwitz.org/m/*

-http://www.auschwitz.org.pl/

-http://en.wikipedia.org/wiki/Auschwitz_concentration_camp

-http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9morial_de_la_Shoah

-http://www.cercledelamemoire.fr/

 

Auteurs :

MAHE Clara, RUAU Axel, MADIOT Claire. 1ère ESa. avril 2014.

SOMMAIRE