En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

" La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi"(2017)

Auschwitz , un cimetière sans tombe pour des familles juives entièrement exterminés

Par Esther VANDON, publié le mardi 21 mars 2017 16:29 - Mis à jour le vendredi 31 mars 2017 09:09

études sur la Mémoire mise en place pour les victimes raciales de la seconde guerre mondiale

            Auschwitz était un camp de concentration et d’extermination  créé par le régime nazi en 1940 il est d’une superficie de 170 hectares. C’est le plus grand complexe concentrationnaire.  90% des détenus sont d’origine et/ ou de religion juive, venant de toute l’Europe occupée et est sous l’ordre des S.S. Il est devenu par la suite un centre de mise à mort (depuis 1941).Sur ce lieu il y a eu 1.1 millions de personnes exterminées. 900 000 ont perdu la vie directement après la sortie du train. Parmi les victimes juives, toutes les personnes y étaient envoyées : des vieillards, des enfants, des nourrissons et des adultes hommes ou femmes.Dès leur arrivée sur les quais de la gare, ils sont triés par âges et par sexe. Les nazis  procèdent  alors  à ce qu’ils appellent une purification, qui est en faite une sélection, il ne garde que les plus robustes pour le travail forcé : les cheveux sont coupés, leurs biens leurs sont confisqués ainsi que leurs habits et ils vont à la douche pour éviter la propagation d’épidémie, ensuite on leur fournit un habit  dont ils doivent prendre grand soin puisque c’est le seul que l’on leur fournira. Ceux qui ne sont pas sélectionnés c'est-à-dire les vieillards, les enfants, les adultes les plus frêles sont conduits à la « douche »pour être « désinfecté » dans ce qui est en faite la chambre à gaz. Une première sélection est faite seuls le plus robustes sont gardés pour exécuter des taches difficiles qui les conduisaient aussi à la mort. Dans cet exposé nous allons voir  ce qu'il advient des dépouilles des victimes la question de la Mémoire de ce génocide.

I-Un destin tragique

       1-Même les enfants 

Photographie prise par les nazis en 1944. Album d'Auschwitz

    Les enfants sont le potentiel de reproduction, ils sont donc aussi visés dans l’unique but de supprimer la race juive. Des familles entières sont décimées, ce qui explique pourquoi aujourd’hui il y est pas ou peu de descendants directs pour venir  rendre hommage à leurs familles défuntes dans le camp.

       2-qu'advient-il de leurs restes ?

Photographie clandestine d'un bûcher prise par un sonderkommando en 1944

            De plus, une fois les déportés gazés, les sonderkommandos déplaçaient  leurs corps dans les fours crématoires ce qui ne laisse que des cendres et plus aucun signe de distinction permettant une identification des individus.

Wagon ayant servi à transporter des cendres humaines. Sauna à Auschwitz Birkenau.

Il est donc difficile d’attribuer et d’inscrire un nom sur une tombe pour toutes les personnes décédées dans le camp,  en plus du nombre important de victimes.

 

Mais pour la mémoire de ces personnes quatre stèles ont été érigées près du lieu où des cendres ont été éparpillées afin de pouvoir  venir si recueillir.

            

 

cérémonie en l'hommage des victimes juives et tsiganes.

février 2017

II-La mémoire de plus d'un millions de victimes

"Canada" à Birkenau. 1944. "Album d'Auschwitz"

            Le seul souvenir qu’il peut rester de ces personnes sont leurs effets personnels conservés (les valises, les chaussures et vêtements qu’ils portaient à leur arrivée) Les cheveux  ont été tondus à leur arrivée pour éviter une invasion de poux, et pour servir d’isolant pour des sous marins.

 

 

 

 

              Une salle du sauna du centre de mise à mort d'Auschwitz Birkenau camp expose une partie des visages sous forme de photographie, retrouvée dans leurs effets personnels des personnes ayant était extermine dans le camp. C’est un des souvenir les plus importants puisqu’il permet de mettre une image sur ces nombreuses victimes qui sont dans des moments festifs ou familiaux sur ces images (mariages, enfants,…)  et ne plus seulement voir des fragments de personnes.

     

Il y a également un bâtiment dans le Musée-camp d’Auschwitz I qui est destiné à la Mémoire de la Shoah. On y retrouves de vidéos de la vie de ces personnes lors de moments plutôt joyeux avant leur déportation. De plus on trouve dans ce bâtiment un immense livre ou sont rescencés tous les noms, dates de naissance et de mort, leur ville d’origine ainsi que leur pays des personnes déportés. A l’étage on peut voir sur les murs des copies de dessins  d’enfants qui ont été réalisés. Ces dessins laissent paraître la vérité et ce qu’il comprenait à travers leur regard.

 

Le monument international de Birkenau fait partie des édifices créé pour garder une trace de ce qui s’est passé pendant la seconde guerre mondiale. Il y a une plaque pour chaque langue des pays où il y a eu des déportés.

 

            On peut voir dans le musée : Auschwitz I des salles où sont entassé des tas d’objets divers et inimaginable ayant appartenu aux détenus. On retrouve des lunettes, des prothèses, des brosses à dents, 2 tonnes de cheveux sont exposés. L’objet le plus important est la valise puisque dessus, on peut voir inscrits les noms de familles de leur propriétaire, la ville d’où ils viennent et leur adresse.

 

            Même loin des camps de concentrations qui se trouvent principalement en Pologne  des lieux de mémoires sont ouverts.

 

 

A Paris, dans le quartier du Marais, 4eme arrondissement se trouve le mur des noms. Il s’agit de 76000 noms de déportés juifs qui y sont gravés dont 11000 enfants et seulement 2500 survivants.

Le mur des noms a été inauguré en janvier 2005, il se constitue d’un ensemble de 3 murs de pierre. Ce monument sert à rendre une identité aux femmes, enfants, hommes qui ont subi l’idéologie nazie (c'est-à-dire la déportation et pour 97% l’extermination) et de garder dans la mémoire ces personnes et pour également rappeler ce qui c’est déroulé dans les camps pour empêcher qu’un jour ce genre d’atrocités ne recommence.

plaque des noms à la synagogue d'Angers

A Angers se trouve une plaque sur laquelle sont inscrit une grande partie des noms des juifs angevins déportés à Auschwitz par le convoi n°8.On retrouve la même installation dans la synagogue de Cracovie.

On retrouve également dans l’ancien ghetto de Cracovie un monument commémoratif  pour ces personnes mortes avec une œuvre d’art  installée sur l’ancienne place du marché : 65 chaises en bronze qui symbolisent l’absence des 70 000 juifs assassinés, on peut remarquer des chaises plus petites qui rappellent que des enfants ont été mêlés à ce génocide

.

           

 

 

 

 

 

 

Finalement après la guerre 60 % des résistants déportés de France sont rentrés chez eux mais seulement 3 % des juifs déportés de France.

De nombreux juifs se sont retrouvés sans foyer , désespérés, malades, pauvres puisqu’ils ont été dépossédés de leurs bien par les allemands durant la guerre.

 Les victimes essayèrent d’aller de l’avant et d’oublier tout ce qui c’est passé mais il est impossible d’échapper au passé. De plus comme les déportés de Auschwitz était tatoués ils gardent  constamment sous leurs yeux les blessures phyisiques et psychologiques du passé qui sont indélébiles

 

 

            On peut donc conclure que de multiples édifices ont été érigées dans des lieux différents dans le but de se souvenir de ce génocide et pour éviter de revivre une situation de ce genre dans le futur. Ces lieux de mémoire sont en faite là pour qu’on tire une leçon du passé.

La mémoire mise en place est une mémoire collective puisqu’il  aurait été impossible d’en réaliser une individuelle car le nombre de victimes, 6 millions dont 3 millions dans les camps,  est trop importante .De plus presque toutes les tombes auraient été malheureusement vides.

----------------------

Lien vers l'article sur le film " Le fils de Saul"

lien vers le sommaire

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe