En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

Sur les sites de la guerre 1914-1918 (2015)

carnet de bord ( 2/2) du voyage des 1ère L sur les sites de la guerre 1914-1918

Par MARIE-ELIZABETH CORMIER, publié le dimanche 7 juin 2015 19:35 - Mis à jour le dimanche 14 juin 2015 12:14

Lien vers la présentation et le reste du carnet de bord du voyage des 1ère L

sur les sites de la guerre 1914-1918

         

         Levés à 6h 30, ce matin, nous avons pris un petit-déjeuner copieux et fait route vers les villages de la zone rouge, ces villages entièrement dévastés lors de la Première Guerre mondiale, qui n'ont jamais été reconstruits et sont honorés du statut peu enviable de " villages Morts pour la France "...

          Du premier, Ornes, il ne subsiste que quelques piliers et pans de mur de l'église... Nous avons ensuite rejoint une vaste clairière, à l'emplacement de ce qui fut jadis Beaumont en Verdunois, autre petit village rayé de la carte par les opérations de guerre.

Une chapelle a été érigée au lendemain du conflit, qui était malheureusement fermée.

          Nous étions attendus à 10h pour une visite guidée du fort de Douaumont, le plus important des ouvrages défensifs de la région de Verdun, occupant une position stratégique que Français et Allemands se sont farouchement disputée, ce qui explique le nombre impressionnant des victimes causées par les combats devant ce fort. Son aspect a été profondément modifié par les bombardements de mai et d'octobre 1916. Il fut finalement repris par les Français le 24 octobre 1916.​​

          Après l'évocation de tant d'horreurs, le pique-nique nous est apparu comme une parenthèse réconfortante..

          Nous avons ensuite rejoint l'ossuaire de Douaumont. Dans cette nécropole inaugurée en 1932 sont réunis les ossements recueillis sur les 36 secteurs du champ de bataille. Autour, là où eurent lieu les combats, des tombes à perte de vue ( 16.000 ) qui nous ont permis de mesurer une nouvelle fois l'étendue des pertes humaines durant la Première Guerre mondiale...

          Après 2h 30 de trajet, nous sommes arrivés au musée de Compiègne. Dans la clairière de Rethondes on a reconstitué le fameux wagon dans lequel a été signé l'armistice mettant fin à la Guerre de 14-18.

          De la plaine belge à Compiègne, la boucle était bouclée; la classe a pris le chemin du retour en passant par Paris. Nous sommes finalement arrivés à Angers à 22h 30.

                      Elisa, Soline, Julien et Charlotte G.

------------------

         Lien vers la page d'accueil du blog réalisé par les élèves

Pièces jointes
Aucune pièce jointe