En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Sur les sites de la guerre 1914-1918 (2015)

La Citadelle de Dinant

Publié le vendredi 5 juin 2015 16:47 - Mis à jour le dimanche 14 juin 2015 12:14

La Citadelle...

 

La citadelle de Dinant a été édifiée en 1815, sur l'emplacement d'un fort démantelé construit par Vauban sur le site d'un ancien château fort construit en 1051 par le prince-évêque de Liège, Théoduin.
 

Située à l'aplomb de la cité dinantaise, la citadelle offre une vue saisissante sur la Meuse qui la borde.

Accrochée à son éperon rocheux, surplombant la Ville de Dinant, la Citadelle est aménagée en musée d’armes et d’histoire depuis plus d’un siècle. Deuxième ville de la Principauté de Liège au moyen-âge, la cité des "Copères" était fière de sa "dinanderie", le travail du cuivre, et a été associée à la Hanse germanique.

Pour monter à l’assaut de la Citadelle de Dinant, le visiteur a le choix entre gravir l’escalier (daté de 1577) aux 408 marches et/ou emprunter le téléphérique de 1956 (rénové en 1997) pour apprécier un paysage époustouflant sur la Ville de Dinant.

En parcourant la Citadelle « hollandaise » de l’intérieur, les visiteurs apprécient l’histoire de Dinant en traversant les couloirs du temps, au propre comme au figuré : le Sac de Dinant par Charles le Téméraire et ses troupes en 1466, la construction des fortifications de la ville par Vauban, le génial ingénieur architecte de Louis XIV, les combats à la baïonnette entre soldats français et allemands et le massacre de 674 civils en août 1914. Après un court séjour en prison pour visiter les prisonniers d’un régiment disciplinaire, ils échapperont à la guillotine.

A 100 m au-dessus de la Meuse, on abordera un merveilleux paysage à couper le souffle.

Ils découvriront des scènes de la vie de garnison hollandaise (forge, cuisine, boulangerie) et se mettront dans la peau d’un « poilu » de la Grande Guerre dans sa tranchée pour traverser l'abri effondré.

 

...et son histoire

Le 6 août 1914, les troupes allemandes débarquent dans la ville de Dinant. C'est le 15 août 1914 qu'à lieu le premier affrontement entre les soldats français et allemands, suite à la prise de la citadelle par ces derniers. Lors de cette bataille le Général de Gaulle, qui tente alors d'aider les soldats français, est blessé.

Le même jour, dans l'entrée principale de la citadelle, 58 soldats français alors poursuivis par les Allemands se réfugient. Là démarre un combat à la baïonnette qui durera sept heures dans le noir dans les couloirs du fort : seuls les soldats allemands s'en sortiront. En effet, l'intégralité des soldats français seront massacrés par une douzaine d'allemands. Suite à ce combat, les cendres des soldats ont été regroupées ensemble dans la citadelle sans distinction des camps.

C'est après l'attaque de la rue Saint Jacques par les Allemands, le 22 août, que la population tente de gagner la rive gauche de la Meuse. Durant la journée du 23 août, les Allemands attaquèrent aux quatre coins de la ville. Les premiers massacres commencèrent dans le faubourg de Leffe suivis de massacres de civils ainsi que l'incendie de la ville.

 

Après la fin de la guerre 14-18, la citadelle n'a plus jamais été utilisée pour la guerre, seulement transformée en musée pour donner à voir les dégâts de la guerre.

article rédigé par Charlotte Roussel, Alice Guegniard, Clémence Daudin, Sabrina Jeanpierre

         Lien vers la page d'accueil du blog réalisé par les élèves

Pièces jointes
Aucune pièce jointe