En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

Sur les sites de la guerre 1914-1918 (2015)

Les sites de Verdun

Publié le vendredi 5 juin 2015 16:50 - Mis à jour le dimanche 14 juin 2015 12:15

 

           Pour notre dernière journée, nous sommes allés voir des villages disparus, dont l'ancien village de Beaumont en Verdunois qui est l'un des neuf villages français détruits pendant la 1ère guerre mondiale. C'est le 23 février 1916 que le village tomba aux mains de l'ennemi et il fût repris seulement le 8 octobre 1918, malheureusement détruit. Ce village avait compté jusqu'à 400 habitants; Ils étaient encore 186 en 1911. Sur le site, il ne reste évidement plus rien, mis à part une petite chapelle qui a été dressée à côté du monument aux morts. Le cimetière a été conservé.


  

          Ensuite, nous sommes allés au fort de Douaumont, c'est une forteresse des plus importantes de la région de Verdun, elle a été investie par les Allemands 4 jours après le début de la guerre. L'aspect du fort de Douaumont a été  profondément modifié par les bombardements de mai à octobre 1916. Il est repris par les Français le 24 octobre 1916. Notre guide nous a emmenés dans différents endroits du fort.  Nous avons pu  prendre  dans nos mains des obus, et nous rendre compte du poids. Ensuite nous sommes entrés dans une pièce ou les soldats dormaient pendant la guerre. Elle était composée de lits en fer avec des planches de bois et à l'origine se trouvait aussi de la paille. L'hygiène de vie était déplorable.

          Après 2 à 3 heures de car, nous arrivâmes à Compiegne,  "ville de l'armistice". C'est un site très agréable; en effet, l'entrée  est dans un petit bois qui mène à une  place où un monument en l'honneur du maréchal Foch est dressé. Le musée de l'armistice nous ouvrit ses portes et nous fit découvrir la reproduction du wagon de Rethondes, celui où l'armistice de la Première Guerre mondiale fut signé et où Hitler signa avec le maréchal Petain la capitulation de la France en juin1940. Ce musée est composé de multiples pièces sur le thème de l'armistice, avec les photos prises à l'époque et d'autres datant de la Seconde Guerre mondiale. Après cette enrichissante dernière visite, nous repartîmes vers Angers.

 

 

Article rédigé par: Laura Aubel, Léa Leveau et Jeanne Gasnier

         Lien vers la page d'accueil du blog réalisé par les élèves