En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Jumelage avec Le Quai 2015-2016

Jumelage Le Quai - Tea-hater

Par ASTRID LEROYER, publié le vendredi 3 juin 2016 14:56 - Mis à jour le lundi 6 juin 2016 09:58

 

Tea-hater

Vendredi 13 Novembre 2015

 

 

SON

-choisir les musiques

-alterner joyeux/triste

-s'accorder pour assurer un bon rendu

1er ACTE

-échauffement

-sérieux

-bonne ambiance

-cercle de mots

 

2ème ACTE

-incarner un personnage original

-se mettre en ligne

-courir au ralenti 

-mimer la mort de son choix

 

 

 


 

Le théâtre, et donc le jeu d'acteur, fut certainement la partie la plus appréciée de tous. C'est l'un des seuls moments où nous avons pu laisser libre cours à notre imagination, tout d'abord en faisant des exercices simples tels que de la marche, puis de la course, du ralenti ou encore des poses. Nous étions alors, à ce moment là, regroupés et concentrés sur la posture de nos corps, l'expression que nous voulions donner à notre visage, et tout plein de caractéristiques auxquelles nous ne faisons pas attention en temps normal, afin de créer des postures assez grotesques. Toutes ces actions étant dictées par la metteur en scène par la charismatique Marie GAUTIER .

 

Ensuite, séparés en 3 groupe, les fabuleux acteurs de 1ère SB ont d'abord pu apprendre les différents tableaux qu'ils allaient jouer : faire un défilé, une course au ralenti, mimer différentes émotions comme la peur, la joie ou encore la colère, et pour finir, jouer notre propre mort (en tant qu'homme prétentieux et riche) (ou "mimer la mort du personnage prétentieux et riche que nous jouions"). Puis suite à ces brèves répétitions, nous avons pu représenter ces différents tableaux, sous les yeux de nos camarades, accompagnés, cette fois ci, des lumières et du son émanant de la régie, c'est à dire des deux autres groupes.

 

 

En régie, du côté sons, nous choisissions des musiques correspondant à chaque scène. Nous avions le choix entre un CD de Charlie Chaplin et un CD de rock. Les accompagnements musicaux dépendaient des groupes. Nous avons recueilli quelques témoignages : « Chaplin correspondait plus aux moments joyeux » « Les régisseurs étaient très gentils, jovials et nous ont bien expliqué ! » « Lorsque nous étions en train de jouer notre mort, le régisseur a mis une musique entraînante : cela ne correspondait pas à la situation, ce décalage était justement instructif !»

 

Nous avons vécu cette trépidante expérience grâce au jumelage avec le Quai, et plus précisément l'action "Brûler les planches". La plupart, et même tous les élèves ont apprécié cet après midi, et seraient prêts à le refaire. Ce n'est pas tous les jours que l'on incarne quelqu'un d'autre ...

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe