En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

Théâtre Le Quai 2016-2017

Une bonne surprise

Par BRIGITTE RICHARD, publié le jeudi 3 novembre 2016 12:06 - Mis à jour le jeudi 3 novembre 2016 12:07

Jeudi 29 septembre, la classe de 1ere LA a eu la chance d'aller voir au Quai une représentation de Dom Juan, la célèbre pièce de Molière. Et je doit dire que la mise en scène nous a réservé quelques surprises, tant au niveau des jeux d'acteur que de la répartition des rôles.

 

 

Tout d'abord, il faut savoir que les rôles ont été tirés au sort, ce qui veut dire qu'une comédienne pouvait avoir un rôle d'homme. Par exemple, le rôle de Sganarelle était tenu par une femme, et c'est là que le jeu des acteurs devient intéressant . En effet tous les comédiens, qu'ils jouent des hommes ou des femmes, ont réussi a s’imprégner de leur personnage, a faire comprendre ses intentions et cela se ressentait vraiment. L'exemple qui m'a le plus marqué et qui a été le plus étonnant pour moi a été le rôle de Dom Carlos, un des frères d'Elvire : l'acteur l'a joué efféminé, ce qui ajoutait du comique à des heures qui n'étaient pas drôles à l'époque. Dom Juan devient a ce moment là le séducteur par excellence puisque ici il séduit, homme comme femme. En effet il séduit Dom Carlos.

 

 

Mais la mise en scène, les costumes et l'ambiance sortaient aussi de l'ordinaire. En effet, nous avons eu des surprises, notamment pour les décors. Pas un rideau, pas une peinture, pas un tissu, non, rien. Nous pouvions donc voir les portes de sortie qui se trouvaient au fond de la scène. Nous pouvions également voir les lumières au plafond. Cela pouvait plaire aux uns, mais déstabiliser les autres, surtout ceux qui n'avaient pas l'habitude d'aller au théâtre. De plus, tout au long de la pièce, un acteur assis sur une chaise suivait le texte, et frappait sur un tambour pour les changement d'Actes. On ne pouvait pas mieux rompre l'illusion. Autre surprise, le public était éclairé, et les comédiens interagissaient avec nous, les spectateurs. Par exemple, ils se promenaient d'allées en allées tout en nous parlant. Certains acteurs parlaient même aussi au milieu des spectateurs. Au moment ou nous pensions avoir tout vu, un homme, nu a surgi de nulle part. La nudité était très présente, du simple dénuement a l'ultime provocation de Dom Juan.

 

 

Pour ma part, j'ai vraiment apprécié cette pièce, la mise en scène dans son ensemble a permis de mettre en valeur les comédiens. J'ai également beaucoup aimé son coté expérimental.


Même ceux qui n'étaient pas enthousiastes à l'idée d'aller au théâtre sont ressortis avec le sourire. Donc si vous avez l'occasion, foncez, allez voir cette représentation !

                                                                                                    Jules RIOBE- 1LA

Pièces jointes
Aucune pièce jointe