En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Travaux interdisciplinaires sur "la traite, l'esclavage et leurs abolitions" (2016)

L' urbanisme de Nantes et Liverpool au XVIII siècle

Par LOIC COCHENNEC, publié le vendredi 29 avril 2016 15:40 - Mis à jour le samedi 30 avril 2016 21:33

L'Urbanisme de Nantes et Liverpool au XVIIIe siècle

Les ports de Nantes et Liverpool au XVIIIe siècle sont deux des principaux ports négriers européens.

I) Nantes au XVIIIème siècle

 

 

 

Nantes est une ville portuaire fluviale française du département Des Pays de la Loire, située au bord de ce même fleuve ayant connu un essor économique, une hausse de sa population et un développement de son commerce maritime au début du XVIIIe siècle lors des débuts du commerce triangulaire. Grâce à son essor le port de Nantes est devenu le premier port négrier de France au XVIIIe siècle, comptabilisant plus de 1700 campagnes de traites, ce qui fait de lui le quatrième plus grand port négrier européen. 42% des traites françaises auraient été faites avec des navires des armateurs nantais.

L'Ile Feydeau

 

Voici une carte de Nantes qui représente au Sud  l'Île Feydeau au XVIIIème siècle avant le comblement de bras de la Loire au début du XX siècle.

L’île Feydeau est une ancienne île de Loire située dans le centre de Nantes, elle a été aménagée lors des années 1720 pour une opération de lotissement dirigée par Paul Esprit Feydeau de Brou, conseiller d'État qui fut intendant de Bretagne de 1716 à 1728, à qui l'île doit donc son nom actuel. Les armateurs ayant aménagé l'ile ont donné à l'ile la forme d'un bateau.

On peut voir que les bâtiments ont été faits de façon à ce que les commerces et les habitations soient proches de la Loire dont les bras ont été comblés au début du XX siècle.

 

Les bâtiments témoignent d'un classement social : au rez-de-chaussée il y avait les commerces, les riches habitaient au premier étage, les classes moyennes au second, les pauvres au troisième, et les très pauvres au dernier.Les classes sociales aisées possédaient des balcons, ce qui témoignent de leur richesse.Ces bâtiments appartenaient aux armateurs.

 

Voici une photo de la cour ovale.Cette cour est issue d'une histoire de famille:deux frères armateurs ont eu l'idée de bâtir leurs hôtels particuliers l'un à côté de l'autre. Normalement une cour est coupée en deux par un mur pour séparer la cour des deux hôtels. Ce n'est pas le cas de ces deux armateurs qui ont décidé de joindre leurs hôtels et ainsi de faire une grande cour ovale.

 

 

De nombreux mascarons nantais témoignent de la richesse obtenue grâce à la traite des noirs. Certains ont pour vocation de représenter des allégories des continents "Asie, Europe, Amérique"; Ou bien des divinités Grecques telles que "Hadès, Poseidon, Eole".

Celui-ci représente les esclaves noirs.

 

Ce mascaron témoigne de la piraterie qu'il pouvait y avoir.

La rue Kervégan rue était la plus large de Nantes au XVIIIème siècle.

Voici l'ancienne place Louis XVI, actuelle place du Maréchal  Foch, avec la colonne Louis XVIII avec autour ces bâtiments prestigieux du XVIIIème siècle.

 

II) Liverpool au XVIIIe siècle

 

 

 

 

Liverpool tout comme Nantes commença la traite négrière au début du 18ème siècle. Cependant Liverpool n'était pas le premier port négrier anglais. Au début c'était Bristol et Londres qui gardaient toujours la tête du commerce tandis que Nantes lui est devenu a partir de 1754 le premier port français très loin devant La Rochelle et Bordeaux ; la plupart des voyages partis de Nantes ont lieu au 18ème siècle jusqu’à la première abolition de l'esclavage en 1793.Nantes dispose du plus grand bassin fluvial du royaume. Liverpool est devenue une ville riche au 18ème siècle, grâce au commerce transatlantique d'esclaves et à l'activité du port marchand alimenté par les richesses de l'arrière pays (manufactures par exemple).

A partir de cela, de nombreuses demeures et bâtisses fut construites, Liverpool abrite de nombreux exemple d'architecture néo-classique.

 

Le plus vieux dock de Liverpool date de 1715. Le quai de Liverpool était à partir du 18ème siècle, le premier quai commercial clos au monde. Au fil du temps, il s’est étendu avec l’ajout de quais supplémentaires, formant un nouveau système de quais interconnectés.

 

Comme nous pouvons le constater Liverpool Town Hall était une véritable richesse, un bâtiment phare au cœur de la ville et même encore aujourd’hui, c'est la maison du maire de Liverpool. Il a été construit en 1749-1754. Ce bâtiment se trouve dans Hight Street. Il est enregistré dans le patrimoine mondial pour l'Angleterre dans les bâtiments classés dans la liste des plus belles mairies du 18ème siècle.Suite à un incendie en 1795 , la salle était en grande partie reconstruite et un dôme conçu par Wyatt a été construit. Cet hôtel de ville se trouvait sur «piliers et des arcs de pierre Hewen».

 

 

 

En conclusion, les grandes villes de Nantes et Liverpool se sont grandement développées en raison des activités liées au commerce maritime (chantiers navals, manufactures,sucreries, produits alimentaires, ...) en particulier la traite négrière.

Lien vers l'article suivant sur les armateurs négriers des ports de Nantes et Liverpool

SOMMAIRE

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe