En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Revue de presse

Un 1er prix national au festival de la BD d'Angoulême

Par rupn 1, publié le dimanche 26 février 2017 17:11 - Mis à jour le dimanche 26 février 2017 17:11

 Clémence André, élève de 1ère en option Arts Plastiques, a obtenu le 

1er prix national au festival de la BD d'Angoulême dans la catégorie BD scolaire :

http://www.bdangouleme.com/1146,prix-du-concours-de-la-bd-scolaire-2017

Le journal " Le Courrier de l'Ouest" a publié un article avec photographie dans son édition du 30 janvier 2017. Lien

---------------

Ci après le texte rédigé par cette élève l'an dernier pour la même BD qui avait obtenu un Petit Fauve d'Or du Concours de la BD scolaire 2015-2016

CLEMENCE ANDRE "MONDE A PART" LYCEE HENRI BERGSON

 

"Le concours de la bande dessinée scolaire d’Angoulême est un évènement qui a lieu tous les ans, de début octobre à début mars, et est ouvert à tous les établissements scolaires dans le monde. Parmi les milliers de participants répartis par tranche d’âge sont décernés des prix appelés « Fauves ». Il nous est possible d’obtenir le « Fauve de Bronze », le « Fauve d’Argent » (6 sélectionnées) et le « Fauve d’Or » (40 sélectionnés).

Le règlement est simple : il nous faut réaliser une bande dessinée d’une à deux planches avec un début et une fin, sur un thème libre.

Pour cette année, j’ai choisi de travailler autour du thème du handicap ; j’ai réalisé deux planches, qui racontent la ballade d’un petit garçon trisomique et de sa mère en ville.

Cette bande dessinée veut montrer que l’enfant handicapé dont on plaint souvent la différence peut être une personne pleine de vie et heureuse, qui n’a aucunement besoin que l’on s’apitoie sur son sort, car si sa vie est différente sa vision aussi, et ses problèmes ne sont pas plus graves mais juste différents des nôtres.

Les personnes handicapées n’ont pas besoin de notre pitié mais de notre soutien pour vivre avec nous en société".

Pièces jointes