En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités (page d'accueil)

3 élèves chantent "La Marseillaise" devant le Groupement Départemental de la Gendarmerie

Par rupn 1, publié le mercredi 4 avril 2018 14:43 - Mis à jour le dimanche 22 avril 2018 17:50
1.JPG
Après l'hommage au colonel Bertrame organisé dans le lycée, 3 élèves de 1ère ou terminale option Musique ont chanté " La Marseillaise" lors d'une cérémonie à la caserne du GD de la Gendarmerie

I) 3 élèves chantent la Marseillaise devant le Groupement Départemental de la Gendarmerie

Lors de la cérémonie de remise des écussons d'Officier de Police Judiciaire au groupement de gendarmerie départementale de Maine-et-Loire, à Angers, en présence du lieutenant-colonel commandant la gendarmerie départementale, des procureurs d'Angers et de Saumur, de plusieurs dizaines de gendarmes, 3 élèves de l'option Musique ont chanté " La  Marseillaise", à capella, comme lors de la cérémonie en l'honneur du colonel Beltrame.

 

 

Suite à l'hommage au colonel Bertrame organisée dans le lycée le lundi 09 avril, la Gendarmerie départementale du Maine et Loire a rendu compte de cet hommage sur son compte Facebook

 

II) Cérémonie en hommage au gendarme Arnaud  Beltrame

Une cérémonie d'hommage au colonel de gendarmerie Arnaud  Beltrame et à l" esprit français de résistance" a eu lieu le lundi 09 avril   en présence du chef d'escadron de la Gendarmerie Nationale, J.F. Barette, et  4 autres représentants du groupement de la gendarmerie du Maine et Loire, de Monsieur le maire de St Léger des Bois,  et de près de 130 autres personnes  (une  classe  de Terminale L, une classe de  1ère ES , du groupe A de 1ère STMG, des élèves de terminale S, des étudiants post Bac,...). Lors de cette cérémonie, 3 élèves de l'option Musique ont chanté "le chant des partisans" et "la Marseillaise" et ont été invités à faire de même lors d'une cérémonie mercredi 11 avril   à la  caserne Bouthet du Rivault du Groupement Départemental de la Gendarmerie Nationale qui  se trouve à Belle-Beille près du lycée Henri Bergson.

Lien vers l'affiche résumant le projet

 

 

A) 15 textes rédigés par des élèves de terminale L et 1ère STMG

(élèves de terminale La)

Lien vers les 15 textes (Terminale L et STMG groupe A)

 

Sentiment d'impuissance

Balafre la France

Et fait des ravages.

Funeste mois de Mars

Le rideau s'abaisse

Dans les esprits, brume épaisse

Mais le théâtre rouvrira demain

Courage aux familles, honneur aux défunts.

Boucs émissaires pour la liberté

Héros d'un pays saccagé, dépossédé, dévalisé.

En combattant leurs peurs

Ils ont protégé nos valeurs.

La cicatrice s'est rouverte

La plaie était suturée

On entend les Français susurrer

"La blessure nous lance".

 

B) Discours du Président de la République :

Arnaud Beltrame, « l’esprit français de résistance »

Elysée.fr

Lien vers le texte complet et le son du discours sur le site de l'Elysée

Lien les images du discours sur  Public Sénat.

Source du texte ci dessous : Public Sénat.

Sur l’esplanade des Invalides, le chef de l’État a salué « l'esprit français de résistance » du gendarme Arnaud Beltrame qui a donné sa vie lors de l'attaque jihadiste dans l'Aude vendredi. Emmanuel Macron appelle « chaque citoyen » à « un regain de vigilance et de civisme » face à « l'islamisme souterrain ».

Lien (...) " Nous tous, Français, avons tremblé d’un frisson singulier. L’un d’entre nous venait de se dresser, droit, lucide et brave » a poursuivi Emmanuel Macron évoquant ici « l’esprit français de résistance ». « Cette détermination inflexible face au nihilisme barbare convoqua aussitôt dans nos mémoires les hautes figures de Jean Moulin, de Pierre Brossolette, des martyrs du Vercors et des combattants du maquis. Soudain se levèrent obscurément dans l’esprit des Français, les ombres chevaleresques des cavaliers de Reims et de Patay, des héros anonymes de Verdun et des Justes, des compagnons de Jeanne et de ceux de Kieffer ».

Le Chef de l’État a également fait référence au meurtre à caractère antisémite de Mireille Knoll, « une femme innocente et vulnérable, assassinée parce qu’elle était juive ». « Non, ce ne sont pas seulement les organisations terroristes, les armées de Daech, les imams de haine et de mort que nous combattons. Ce que nous combattons, c’est aussi cet islamisme souterrain qui progresse par les réseaux sociaux »  (…) endoctrine par proximité et corromps au quotidien ».

Public Sénat

C) "S'engager pour libérer la France"

par une centaine d'élèves ,

principalement de classes de 1ère .

ll s'agit du  thème national du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2018 que nous  avons étudié à travers principalement des destins régionaux dans le cadre d'un projet associant une classe de 35 élève de 1ère ESa, les 16 élèves de 1ère de l'option Arts Plastiques (7 élèves en 1ère L, 2 en 1ère ESa,1 en 1 ère ESb, 2 en 1 ère Sb et 4 en 1ère STMG), une classe de 33 élèves de 1ère L ainsi que les élèves option Musique (17 en 2nde et 9 en 1ère). Ces derniers ont travaillé sur des chants de la Mémoire. 46 élèves de 1ère ESa ou de 1ère option Arts Plastiques ont effectué  un voyage à Cracovie en avion du 11 au 16 février. Lien

.

 

 

 

1) Une Résistance difficile  dans une région  stratégique pour les Allemands.

2) Des résistances intérieures aux formes multiples

3) La France Libre et les autres combats contre les armées Allemandes

4) La Mémoire de la Résistance et de la Shoah : une autre forme d'engagement

  • Cérémonie en hommage au gendarme Arnaud Beltrame et à « l’esprit français de résistance »
  • Texte rédigé par des élèves de 1 ES :

"Nous avons, au cours de cette année, travaillé sur la Résistance dans le cadre du  Concours National de la Résistance et de la Déportation.A cette occasion, nous avons découvert des hommes et des femmes qui ont résisté face à l’oppression. Des hommes comme M. Rambaud où  M. Buton , résistants vendéens déportés qui ont combattu pour les valeurs de la République Française :

Liberté, Egalité, Fraternité.

A travers son geste, Arnaud Beltrame a illustré la définition de la résistance par son sacrifice et son attachement profond à ces valeurs. C’est pour cette raison que dans notre blog consacré au CNRD sur le site du lycée, a été rajouté le nom d’Arnaud Beltrame,  en qui résonnent désormais à jamais, l’illustration même du courage et du don de soi.

Cet exemple de fraternité restera gravé dans la mémoire de tous à l’instar d’hommes et de femmes comme Jean Moulin  ou des 45 résistants fusillés de Belle-Beille"

"Chant des partisans" par 3 élèves de l'option Musique

 

 

 

.

Source Gendarmerie Nationale Lien                                                             

                                                                                                   Hommage à la caserne Bouthet du Rivault ,

quartier Belle-Beille à ANGERS .

Source :  Gendarmerie Départementale du Maine et Loire Lien

 

Pièces jointes