En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Exercices de sécurité

Exercice de confinement dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)

Par rupn 1, publié le lundi 19 septembre 2016 11:46 - Mis à jour le lundi 19 septembre 2016 11:46

Le PPMS, ou « Plan Particulier de Mise en Sûreté »est un dispositif règlementaire dont l’objectif est de mettre en place une organisation interne à l’établissement afin d’assurer la mise en sécurité de toutes les personnes présentes dans l’établissement en cas d’accident majeur externe à l’établissement.
Ce plan définit notamment des lieux de confinement répartis dans le lycée, les procédures conservatoires devant être mises en place, et les conseils de gestion de la crise, dans l’attente de l’intervention des secours.Lien vers le site eduscol

Texte présentant le Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) aux parents du lycée Henri Bergson à Angers

Texte rédigé en 2012 lors du 01er PPMS

Un camion citerne transportant des matières chimiques dangereuses et du plastique se renverse sur l’A11, à proximité immédiate du lycée Henri Bergson. Un incendie se déclare, provoquant la formation d’un important nuage toxique. Les vents tournants font se diriger rapidement le nuage vers le lycée. Face au danger imminent, les élèves et les personnels disposent de dix minutes tout au plus pour se mettre à l’abri.

Il s’agit là d’un scénario fictif. Pourtant, il pourrait se réaliser un jour. Or, l’incendie est actuellement le seul danger pour lequel les élèves savent comment réagir grâce aux exercices d’évacuation. C’est pourquoi la loi impose désormais que chaque établissement scolaire se dote d’un Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS). Ce document a pour finalité de mettre en place une organisation au sein de l’établissement afin d’assurer en cas de risques majeurs extérieurs, comme un nuage toxique, la sécurité des élèves et des personnels en attendant l’arrivée des secours.
Le PPMS est élaboré par l’établissement en tenant compte des risques extérieurs majeurs auxquels il est exposé ainsi que de la configuration des bâtiments. Les deux risques majeurs retenus pour le lycée Henri Bergson sont le transport de matières dangereuses en raison de la proximité de l’A11 et la tempête. Le risque nucléaire, en apparence plus lointain, est également pris en compte.  


Pour valider le PPMS, un exercice pratique de mise à l’abri doit être réalisé pendant les heures de cours à partir du scénario évoqué ci-dessus. Celui-ci, d’une durée minimale d’une heure, consiste à accompagner les élèves dans des lieux de sûreté à l’intérieur du lycée et identifiés dans le PPMS. Les élèves seront ensuite encadrés par les différents personnels qui auront également à charge de leur procurer des activités de distraction Le cas échéant, ces mêmes personnels doivent être en mesure de leur prodiguer les soins nécessaires de première urgence. À cet effet, certains élèves pourront simuler, sur la base du volontariat, des situations de blessures, de malaise ou de panique afin de s’assurer de la réactivité suffisante des personnels.
Les agents habilités à le faire devront calfeutrer les différentes ouvertures et couper le l’électricité et la ventilation. Le gaz, qui sera coupé en situation réelle, est maintenu le jour de l’exercice.
Cet exercice a pour objectif de vérifier que le PPMS élaboré dans l’établissement est d’une efficacité suffisante et d’y apporter tous les correctifs nécessaires. Par ailleurs, il s’agit également de sensibiliser les élèves aux différents types de dangers existants.

Votre enfant recevra de son professeur principal les informations préalables nécessaires à cet exercice. Des consignes et des plans seront également affichés. Les personnels de l’établissement restent à la disposition des élèves et de leurs parents pour apporter  toute précision supplémentaire.

Vous trouverez également ci-joint une fiche d’information de conduite à tenir en cas d’alerte réelle.

Par ailleurs, une dizaine d’observateurs auront à charge d’évaluer l’exercice à partir d’une fiche prévue à cet effet. Effectuée sur la base du volontariat, les parents d’élèves intéressés peuvent se manifester auprès du proviseur.

.... Télécharger la suite du document

Pièces jointes