En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Sensibilisation à la protection de l'environnement (PAE)

De la prairie à l'assiette

Par REGIS GAUTIER, publié le mercredi 15 novembre 2017 18:49 - Mis à jour le mercredi 15 novembre 2017 18:49
hubic.com2.jpg

Lundi 6 novembre, les 1ère L du lycée Bergson ont visité une exploitation porcine primée : Label rouge et porcs fermiers de Vendée. L’agriculteur, M. Ménard, exerce depuis 1987 et s’est engagé dans une filière d’excellence. Seulement, 2 à 3% du porc vendu en France correspond à un porc engraissé avec des aliments sélectionnés localement et reconnus pour leur valeur nutritionnelle. De plus, c’est un élevage intégral plein air. Chaque bête dispose de 250 m². Elles ne sont donc pas entassées dans un hangar et engraissées rapidement. Le bien-être animal est une dimension importante. Aucun acte de cannibalisme n’est à déplorer dans ce type d’exploitation et l’agriculteur n’est pas obligé de couper les queues de ses animaux qui, dans un élevage standard, sont immanquablement croquées !

L’équipe de la Restauration scolaire du lycée a décidé de s’approvisionner directement auprès de cet éleveur en passant par une coopérative d’éleveurs : la COVIA basée à Challans en Vendée. Certes le prix du porc est plus élevé 1,80 euros le KG contre 1,20 euros pour le standard. Toutefois, la valeur gustative n’est pas la même et surtout le porc fermier est moins gorgé d’eau. Donc, à la cuisson, il y a moins de perte de poids. Au final, la différence de prix est amplement compensée par les avantages. De leur côté, les éleveurs sont aussi gagnants car ils reçoivent une rémunération plus importante pour valoriser leur travail de qualité.

Chaque jour, au restaurant scolaire, avec un prix modique de seulement de 2 euros par repas en matières premières, le Chef et sa brigade font des prodiges en cuisinant non seulement des mets de choix mais aussi en privilégiant des filières courtes ! Preuve du succès : les élèves sont de plus en plus nombreux à les savourer au déjeuner !

Pièces jointes
Aucune pièce jointe