En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Sensibilisation à la protection de l'environnement (PAE)

L'accès à l'énergie, un des enjeux du XXIè siècle !

Par REGIS GAUTIER, publié le lundi 11 décembre 2017 15:39 - Mis à jour le lundi 11 décembre 2017 15:39

« Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous. »

Gandhi.

Le Mahatma dit profondément vrai pour l’accès aux ressources en particulier alimentaires mais aussi énergétiques. C’était l’objet de la conférence de Mme Huddlestone missionnée par EDF sur les enjeux énergétiques et le développement durable qui a réuni les élèves de la série Littéraire en classe de Première et de Terminale. Cette intervention pluridisciplinaire a exposé les grandes problématiques concernant la préservation de notre bien-être et de notre planète.

La Terre compte actuellement 7,5 milliards d’habitants. D’ici 2050, nous devrions être près de 9 milliards. Or, la consommation énergétique devrait croître plus rapidement en raison du développement des pays émergents. Actuellement, 70% de l’énergie produite dans le monde est d’origine thermique ce qui pose problème en termes d’émissions de Gaz à Effet de Serre. L’enjeu dans les années à venir consiste à faire augmenter la part des énergies renouvelables qui par définition ne participe pas au réchauffement climatique. Mais comment ?

Mme Huddlestone passe en revue ces nouvelles énergies dont le coût, d’années en années, diminue mais qui posent toujours le problème de l’intermittence de leur production, de leur transport et de leur stockage. Elle évoque aussi la question du nucléaire en présentant les avantages (indépendance énergétique, 0 émission de CO2, production en continue, …), mais en soulignant aussi les inconvénients (déchets nucléaires, risques d’explosion, …).

Une certitude se dégage : la communauté internationale doit s’entendre : les pays riches ont le devoir moral et historique de transférer des technologies non polluantes aux pays pauvres pour éviter que ces derniers ne polluent trop. Il faut atteindre les objectifs fixés par la COP21 de décembre 2015 à Paris : maintenir le réchauffement climatique dans une fourchette maximale de 2°C. Tous les pays doivent participer à cet effort collectif ! Il n’y a pas de place pour la cupidité rappelait Gandhi.