En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Activités/sorties culturelles

5 classes soutenues par le conseil régional pour deux projets contre le racisme et l'antisémitisme

Par LOIC COCHENNEC, publié le lundi 4 avril 2016 18:02 - Mis à jour le dimanche 1 mai 2016 18:16

 

5 classes soutenues par le conseil régional 

pour deux projets contre le racisme et l'antisémitisme,

plus de 250 élèves de 2nde ou de 1ère impliqués  au total

et une  exposition sur les " zoos humains", fin avril  au lycée

I) 74 élèves participent à  un Programme d'Actions Educatives sur l'Histoire et la Mémoire de la Shoah.

Les deux classes de 1ère ES ( 64 élèves) ont visité la nouvelle synagogue d'Angers et rencontré deux anciens déportés pour raisons raciales à l'hôtel de région de Nantes. 50 de ces élèves de 1ère ES ont participé à un voyage à Cracovie et Auschwitz en Pologne. Ce projet est identique à celui effectué l'an dernier par les 65 élèves actuellement en terminale ES et s'inscrit dans le Programme d'Actions Educatives de la Région des Pays de la Loire sur Histoire et Mémoire de la Shoah.Il bénéficie aussi des subventions du Ministère de la Défense et de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

 

 

Le 26 avril, les 64 élèves restitueront leurs travaux sur " l'art et la littérature pour résister  et pour commémorer d'Angers à Auschwitz" devant deux classes de 3ème du collège Jean Racine de St Georges sur Loire et Jean-Claude Moscovici ( interné à 6 ans à Drancy, sauvé par Mme Odette Blanchet , auteur de " Voyage à Pitchipoï"). D'autres Témoins seront invités.

Les 16 élèves de 1ère de l'option Arts Plastiques travaillent sur le thème " l'' art pour résister"

 

 

 

 

2) 190 élèves  impliqués dans un Programme d'Actions Educatives sur Histoire et Mémoire de l'esclavage et de la lutte pour son abolition.

A) Dans le cadre d'un projet interdisciplinaire (anglais, histoire-géographie, EMC et Lettres), 45 élèves de 2nde 4 ou 2nde 8 ont passé une journée à Nantes sur le thème

"Histoire et Mémoire de l'esclavage et de la lutte pour son abolition :

Nantes et Liverpool, deux des principaux ports négriers européens aux XVIII siècle et début XIX siècle ".

lien vers la présentation et les photographies de ce voyage.

Lien vers les travaux interdisciplinaires des 45 élèves

 

 

 

B) la classe de 1ère Sa travaille en SVT sur l'évolution de la notion de "races" humaines au cours du XIX et  XX siècles.Dans le cadre du cours de lettres, ils étudient des oeuvres ou des textes sur ces questions dont " Cannibale" de Didier Daeninckx.

Notion de "race" début XX siècle

RAPPEL :"Les études scientifiques, fondées depuis le milieu du XX siècle sur la génétique, ont montré que le concept de « race » n'est pas pertinent pour caractériser les différents sous-groupes géographiques de l'espèce humaine. Le consensus scientifique actuel rejette en tout état de cause l’existence d'arguments biologiques qui pourraient légitimer la notion de race humaine" (Source : Wikipédia)

C) Une journée sur l' Histoire et Mémoire de l'esclavage et de la lutte pour son abolition, le lundi 02 mai :

Le matin , elle regroupera  4 classes  (2nde 4, 2nde 8, 1 Sa et 1 Sb) et la présidente de l’association angevine du  « Collectif pour la Commémoration de l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière »,

l' après midi , cette journée regroupera 4 classes (1 Sa,1 Sb, 1ère L et 1ère STMG) et Nicolas Bancel (historien – anthropologue  spécialiste de l’époque coloniale et post coloniale).

Les élèves de 2nde 8, 2nde 4  et 1 ère Sa  restitueront devant les autres classes et tous ces élèves échangeront avec les invités.

D) L’exposition « "Zoos humains, l'invention du sauvage" sera présentée dans le hall du lycée du 25 Avril au 4 Mai.

Source http://www.angers.fr/actualites/detail/article/9800-zoos-humains-l-invention-du-sauvage-au-museum/

"L'exposition "Zoos humains, l'invention du sauvage" revient sur cette page méconnue de l'histoire où des femmes et des hommes venus d'Afrique, d'Asie et des Amériques étaient exhibés comme des choses.

 

 

 

 

Archives municipales/Ville d'Angers

Près de 40 000 visiteurs découvrent le village africain exposé dans le jardin du Mail, en 1906 à Angers.

"C’est l’histoire de prétendus civilisés exploitant de prétendus sauvages. Du 16e siècle jusqu’à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, des femmes, des hommes et même des enfants étaient amenés d’Afrique, d’Asie, des Amériques pour être exhibés en Occident, puis un peu partout dans le monde, dans des cirques, des cabarets, des foires, des villages itinérants reconstituant la vie des indigènes. De 1815 à 1940, ils auraient été près de 35000 à être ainsi "montrés" comme des choses, à travers le monde, et à avoir attisé la curiosité de près d’un milliard quatre cent millions de visiteurs. L’exposition raconte cette histoire encore peu connue. Une vingtaine de panneaux, fort bien documentés, en rappelle les origines et les intérêts économiques que ces "zoos" humains ont pu générer au profit d’une Europe en plein essor colonialiste.
Elle permet aussi d’expliquer l’histoire du racisme et de mieux en comprendre les mécanismes. "La science n’est pas une donnée isolée de son époque. Ces faits d’exhibition ont coïncidé avec les premières mesures anthropologiques tendant à montrer que la forme du crâne et la couleur de la peau étaient révélatrices de l’intelligence et des valeurs morales de chaque population", explique le directeur du Muséum d’Histoire Naturelle d’Angers, Vincent Dennys.

Les premières thèses raciales

"Ces exhibitions étaient des spectacles qui déplaçaient des foules. Mais au fond, ce n’était qu’un prétexte à l’affirmation d’une thèse raciale, de façon peut-être pas très consciente... Une manière de justifier la colonisation des peuples que les Occidentaux présentaient et finissaient par se représenter comme constamment inférieurs", commente à son tour l’adjoint à la culture, Alain Fouquet. "Angers n’a pas échappé à ce phénomène."

Quoique créée par l’association pour la Connaissance de l’histoire de l’Afrique contemporaine (Achac), l’exposition "Zoos humains" propose un zoom sur la foire qui, de mai à septembre 1906, créa l’événement à Angers avec notamment l’exposition d’un village africain où quatre-vingt dix indigènes tenaient le rôle de figurants, dans le jardin du Mail".

III) Programmes d’Actions Educatives du conseil régional.  Objectifs de l'action

A) Histoire et mémoires : la Shoah

« Auschwitz n’a jamais été libéré, car on ne libère pas un cimetière. »
C’est ce qu’écrivait Pierre Weil il y a 20 ans au moment de la
célébration du 50ème anniversaire de la libération des camps.

Objectif de l’action :

Développer l'éducation à la tolérance et la paix en incitant les jeunes à un travail d'histoire, un travail de mémoires, dans le cadre d’une démarche citoyenne autour d’une réflexion approfondie sur la Shoah. 
 

http://paysdelaloire.e-lyco.fr/actions-educatives/programme-d-actions-educatives/les-actions/axe-1-fiche-action-histoire-et-memoire-la-shoah-3813.htm

B) Histoire et mémoires des traites, l'esclavage et de leurs abolitions

Objectifs de l'action

Développer l’éducation à la tolérance et à la paix en invitant les jeunes à un travail d’Histoire ainsi qu'un travail et un questionnement sur les Mémoires, dans une démarche citoyenne, autour d’une réflexion élargie et approfondie sur les traites, l’esclavage et leurs abolitions.

 

http://paysdelaloire.e-lyco.fr/actions-educatives/programme-d-actions-educatives/les-actions/axe-1-fiche-action-histoire-et-memoire-des-traites-de-l-esclavage-et-de-leurs-abolitions-3812.htm

  • Lundi 9 Mai 2016 : Journée de restitution des travaux des 45 élèves de 2nde à Nantes.Lien
  • Mardi 10 mai 2016 : Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. Lien

-----------------------

IV) Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme

du 21 au 28 mars 2016

 

 

"La Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars. En proclamant cette journée en 1966, l'Assemblée générale de l'ONU a engagé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale"

Lien vers le site Eduscol

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe